La destruction créatrice des Médias, de Schumpeter à nos jours.

Written by Mariama M.. Posted in L'innovation ou la destruction créatrice des médias, MOOC Innovation, médias, transformation digitale



Genève, le 07 Avril 2020

Ce MOOC s’adresse aux étudiants de Master de toutes les disciplines afin de les guider dans la compréhension du concept d’innovation. Dans cette section, la leçon une met en perspective les industries anciennes et actuelles. Elle montre le processus de destruction créatrice liée aux médias, à travers les théories élaborées et certains cas pour l’illustrer.

La destruction créatrice, un concept intemporel.

Les différentes révolutions, qu’elles soient antiques ou industrielles, sont à l’origine du changement de comportement des individus. En 1942, Joseph Schumpeter, dans son livre « Capitalisme, Socialisme et Démocratie » évoque le concept de destruction créatrice. Cependant les travaux de Karl Marx, influencés par l’auteur, explicitent clairement cette théorie. Selon lui, l’innovation est le moteur de la croissance économique sur le long terme. La destruction créatrice désigne alors le transfert de position dominante des entreprises historiques vers les entreprises les plus innovantes. Face à cela, les mutations dans plusieurs secteurs marquent une grande période d’incertitude. L’automatisation, l’intelligence artificielle créés par le numérique en sont des exemples. Les changements économiques et sociétaux que nous vivons génèrent beaucoup de difficultés envers les acteurs médiatiques. Dans ce contexte, il est difficile pour les médias de masse traditionnels de faire face au géant Internet.

L’innovation avec les enceintes connectées

Nous sommes à l’ère du ‘Multi Task’ et de l’information à temps réel. Le contrôle à la voix de nos appareils commence à prendre de l’ampleur. Et ce qui importe pour les individus est le gain de temps. Face à cette demande, les fabricants intègrent souvent un assistant vocal ou une fonction connectée sur leurs appareils domestiques : les aspirateurs, les téléviseurs, les fours ou réfrigérateurs, etc. Jusqu’à ce que des technologies comme les enceintes connectées font leur apparition. Des outils comme le récepteur radio, les journaux, les livres, les lecteurs CD tendent à disparaître, car remplacés par cet outil digital. Ces enceintes connectées ont une assistance vocale intégrée. Ce qui signifie que l’individu peut contrôler une enceinte connectée en mains libres depuis l’autre côté de la pièce. Ainsi, vous pouvez jouer et mettre en pause la musique. Faire lire un article de presse ou un livre de cuisine. S’informer de l’actualité sans avoir à acheter un journal. Faire des achats en ligne, écouter la radio à travers cet enceinte connectée. Tout cela en utilisant uniquement la voix sans même sortir votre smartphone. Amazon Echo, Google Home ou encore Apple Homepod sont des exemples illustrant cette innovation.
Cependant, ce mode de transmission d’informations peut nuire aux médias traditionnels. Ce qui les pousse à innover car internet est un marché à conquérir. Ces médias doivent aussi répondre à la demande de leur public. Car une chose est certaine, le contrôle par la voix va devenir omniprésent.
Mariama Faye MANE

Mots clés : destruction créatrice, intelligence artificielle, médias, enceintes connectées

Sources :
• BADILLO, Patrick-Yves, BOURGEOIS, Dominique. « Les mutations des médias : quel modèle de destruction « créatrice » ? Analyse théorique et étude de cas des médias suisses. Actes du congrès de la SFSIC 2018, Création, créativité et médiations. MSH Paris Nord : [s.n.], 2018.
• Robert Boyer, Benjamin Coriat. « De la crise comme « destruction créatrice » … ou le retour de Schumpeter ». Le Monde diplomatique, septembre 1984
Enceinte connectées

Mots-clefs : , ,