Coronavirus, l’épidémie 2.0: conseils et outils pour déceler les fake news

Written by Laura Puglisi. Posted in "Googlization" et transformation digitale, MOOC Innovation, médias, transformation digitale

Vous avez tous déjà sûrement reçu des fausses recommandations via Facebook, depuis le début de la crise du Covid-19. Comment les reconnaître et surtout comment faire pour les combattre? Découvrez comment devenir un internaute averti en 5 conseils! Dans son MOOC «Innovation, Médias et Transformation digitale», l’institut Medi@lab de l’Université de Genève vous fournit les outils pour privilégier une information fiable et de qualité!

Modèle d’affaires des géants du numérique et fake news, ou l’histoire de l’arroseur arrosé

Tout d’abord, un constat: les fake news sur le Covid-19 se multiplient depuis le début de la crise. Les grands acteurs du numérique, comme Facebook, Amazon et Google, assurent pourtant mettre en place des actions contre les fake news

Le problème est que le modèle d’affaires de ces acteurs numériques est basé sur le partage de ces fausses informationsPrenons l’exemple de Facebook et de son modèle fondé sur la publicité, l’équation est simple : plus les membres du réseau social interagissent et partagent du contenu, plus ils vont susciter des clics et plus Facebook gagnera de l’argent! 

Roger McNamee, ancien conseiller de Mark Zuckerberg et aujourd’hui grand critique du réseau social, déclarait en septembre dernier dans le journal «Le Temps»: « Facebook a beau s’impliquer contre les discours haineux, les  fake news  ou les théories du complot, c’est précisément le contenu qui fait le plus réagir, le contenu qui est le plus partagé – et c’est exactement ce que cherche à faire Facebook ». 

En considérant la véritable nature des réseaux sociaux, nous sommes en droit de nous demander : dans ce contexte, les grands acteurs du numériques peuvent-ils vraiment combattre les fake news efficacement? 

Les 5 conseils pour combattre les fake news

Maintenant que vous savez comment fonctionne le monde merveilleux de Facebook, Google ou encore Amazon, il ne vous reste plus qu’à connaître les conseils à suivre et les bons outils pour distinguer fake news et information de qualité!

Tout d’abord, voici les 5 conseils pour déceler les fake news:

  • Regardez en détail les photos, les vidéos, tout en les écoutant minutieusement. En effet, vous trouverez ainsi la réponse à vos questions sans aide extérieure.
  • Lisez les commentaires pour chaque photo ou vidéo vue sur le web! C’est là que vous trouverez la réponse. 
  • Ne laissez pas de place aux doutes! Cherchez la source d’une information vue sur les réseaux sociaux ou sur le web. Pour cela, retapez le texte, la légende ou le titre d’une photo, d’une vidéo sur un moteur de recherche ! Ceci marchera très souvent, car certains sites vont se copier entre eux pour essayer de vous tromper. 
  • Soyez prudents! Lorsque vous avez un doute ne partagez pas l’information! Faite attention à la légende, à la date ou encore au lieu d’origine et méfiez-vous des injonctions telles que «Partagez en masse!». 
  • Enfin, utilisez la recherche d’images inversées! Cela vous aidera  à comprendre l’origine de l’image. Utile, en particulier, pour vérifier si une image ou une vidéo correspond bien au contexte ou à la période donnée.

Les outils pour débusquer les fake news

Parfois, il vous faudra passer par des aides extérieures pour démêler le vrai du faux ! C’est pour cette raison que nous vous dévoilerons aussi les (bons) outils pour combattre les fausses informations. 

Le premier outil est Factuel, le fact-checking de l’AFP (Agence France-Presse). Cette dernière est une agence d’information composée d’un réseau de journalistes déployé sur 151 pays, leader mondial de l’investigation numérique. Cet outil est disponible en quatre langues – français, anglais, portugais ou espagnol – avec pour but de « présenter au public et aux médias des conclusions vérifiées sur des informations qu’ils voient circuler sur internet, qu’elles soient diffusées via  les réseaux sociaux, des articles de presse, des vidéos, ou des déclarations ». 

Le deuxième outil est le Décodex fondé sur une base de données qui fait référence à des centaines de sites. Cet outil indique en couleurs aux utilisateurs la fiabilité des sources. Le but étant d’inciter les internautes à vérifier une information avant de la partager. En outre, vous aurez le loisir de choisir entre trois outils : une extension sur Chrome ou Firefox, un moteur de recherche ou un bot Facebook, dont le rôle sera de vous aider à vérifier la fiabilité des informations. 

Vous vous rappelez du cinquième conseil pour déceler les fake news: « Utilisez la recherche d’images inversées » ? Et voilà les trois derniers outils, tous voués à mettre en pratique ce conseil sur diverses plateformes. 

Le premier TinEye vous consentira de trouver la source des photos employées hors contexte à des fins d’intox. Le deuxième CitizenEvidence est un outil crée par Amnesty International. Le principe est le même, mais cette fois pour les vidéos chargées sur Youtube. Enfin, un outil plus technique, mais diablement efficace pour voir si une photo a été modifiée est Fotoforensics. 

Voilà, maintenant vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas!  

Pour en savoir plus! 

Episode de la série “Yadebat” du 7 avril dernier (“Tataki”) !

Giacomo Annicchiarico

Participez activement à la lutte contre les fakes news en allant liker et partager cet article sur les réseaux de Medi@LAB-Genève

 

 

Références:

Konbini. (2019, janvier 2). 5 conseils pour débusquer les fake news [Fichier vidéo]. Consulté à l’adresse https://www.youtube.com/watch?v=-5BoejLNc9A
La chronique numérique – Les fake news sur le coronavirus se démultiplient – Radio. (2020, avril 28). Consulté à l’adresse https://www.rts.ch/play/radio/la-chronique-numerique/audio/la-chronique-numerique-les-fake-news-sur-le-coronavirus-se-demultiplient?id=11143594
Perrier, F. (2018, octobre 26). Fake news : 6 outils pour les traquer. Consulté à l’adresse https://www.frenchweb.fr/fake-news-6-outils-pour-les-traquer/339248
Seydtaghia, A. (2019, septembre 27). Roger McNamee: «Facebook crée une poupée vaudoue de nous». Le Temps. Consulté à l’adresse https://www.letemps.ch
Seydtaghia, A. (2020, mars 17). Coronavirus: Facebook, Amazon et Google sont des pompiers pyromanes. Le Temps. Consulté à l’adresse https://www.letemps.ch

Mots-clefs : , , , , , , ,