Archives de l’auteur

Publication: Who earns the world’s media?

Written by Tappolet. Posted in Activités, Actualités, Publications et colloques, Recherche

La couverture du livre "Who owns the World

L’ouvrage Who earns the world’s media détaille les résultats d’une étude supervisée au niveau européen par le Professeur Badillo, Université de Genève.

La photographie des propriétaires de médias à travers le monde et la quantification de la concentration est proposée. Internet cannibalise la pluralité. La Suisse fait figure dʹexception dans le paysage médiatique mondial.

Pour en savoir plus: l’interview du Professeur Badillo par Thierry Fisher dans Medialogues, RTS.

Contact: Patrick.Badillo@unige.ch

Who owns the world’s media?
Media Concentration and Ownership around the World
Eli M. Noam and The International Media Concentration Collaboration
1440 pages, Oxford University Press, 2016.

 

Projet d’étudiantes: les vidéos « Et après on fait quoi? »

Written by Tappolet. Posted in Activités, Actualités, Travaux d'étudiants

Et après on fait quoiDes questions sur le monde de la communication et ses débouchés ? Découvrez les interviews d’anciennes étudiantes de Medi@LAB.

  • Un travail réalisé dans le cadre des cours Stratégie de communication et introduction à la communication digitale par:
    Johannie Fort, Diane Gippa, Auriane Page et Joana Vieira Ferreira Duarte.

 

PointComm, l’e-magazine étudiant

Written by Tappolet. Posted in Activités, Actualités, Travaux d'étudiants

PointcommPointComm, e-magazine étudiant, est court, informatif et ludique. Il aborde la communication de façon accessible et présente le Master de Medi@LAB.

Vous y trouverez des articles divers et variés qui vont de « Donald Trump : big buzzer » à « Journée type d’un-e étudiant-e en communication » en passant par « Cinq agences romandes ».

11 mai 2016: conférence de Pierre Ruetschi, rédacteur en chef de la Tribune de Genève

Written by Tappolet. Posted in Activités, Actualités, Conférences

Capture d’écran 2015-05-05 à 10.24.46Licencié en sciences politiques à l’Institut Universitaire de Hautes Etudes Internationales (HEI), Pierre Ruetschi débute son parcours journalistique à l’agence de presse Associated Presse à Berne. En 1984, il est engagé à la rubrique suisse de la Tribune de Genève. Il prendra rapidement la direction de l’équipe enquête et reportages, une activité qui l’entraîne aussi bien sur le terrain de l’actualité genevoise qu’à Berne ou à l’étranger pour de grands reportages.

A 33 ans, il devient rédacteur en chef adjoint avant d’être nommé en 1995 au poste de correspondant à Washington pour 24 Heures et la Tribune de Genève.

 

Sa conférence aura pour thème:

« Les Panama Papers et le fonctionnement de la presse »

Stages académiques

Written by Tappolet. Posted in Stages

Quels critères mon stage doit-il remplir ?

  • L’expérience professionnelle doit se dérouler sur une période pendant laquelle l’étudiant est inscrit administrativement au Master en Journalisme et communication de l’UNIGE.
  • La majorité des missions figurant sur le cahier des tâches de l’étudiant doivent être des tâches relevant de la communication appliquée ou du journalisme : rédaction d’articles/post, podcasting, community management, plan de communication, etc.
  • Un nombre d’heures de travail minimum de 100 heures, continues ou discontinues, est demandé.


J’ai trouvé mon stage ! Que dois-je faire ?

  • Télécharger la Convention sur le site du Master en Journalisme et communication de l’UNIGE.
  • Signer et faire signer la Convention par son responsable de stage.
  • Demander à son responsable de stage un cahier des charges signé et daté.
  • Transmettre en personne la Convention et le cahier des tâches (documents originaux) avant le début de l’expérience professionnelle aux personnes référentes, ainsi qu’à Mme Belloccio, secrétaire du Master, qui archive les dossiers.

Attention! Il faut soumettre un stage pour validation avant de s’y inscrire sur Chamilo ainsi qu’avant la clôture du délai officiel des inscriptions aux examens de la Faculté des sciences de la société de l’UNIGE.


Quand la décision me sera-t-elle communiquée ?

Dès lors que les personnes référentes auront étudié le dossier, elles communiqueront leur décision à l’étudiant le plus rapidement possible.

Si le dossier est jugé conforme, les personnes référentes remettent à l’étudiant un exemplaire signé et daté de la Convention, que ce dernier transmettra à son responsable de stage.


Et après le stage ?

Un rapport de stage permettra de valider les 6 crédits attribués à cette matière. Ce dernier porte sur les tâches effectuées durant le stage, l’environnement de travail, les notions acquises, etc.

Pour ce faire, il est recommandé de prendre contact avec les personnes référentes avant de commencer la rédaction du rapport.

Le stage étant une matière en option, l’élève dispose de 4 tentatives pour faire valider son rapport de stage.


Et en cas de question ou de problème ?

Les personnes référentes sont volontiers à l’écoute si vous avez des questions.

Personnes référentes :

20 avril 2016: Conférence de Xavier Naudeau, consultant SEO et Analytics au sein de Virtua

Written by Tappolet. Posted in Activités, Actualités, Conférences

Xavier NaudeauDans le domaine du SEO, activement depuis 2011, Xavier Naudeau a tout d’abord exercé au sein du cabinet de conseil Resoneo à Paris jusqu’en 2015, date à partir de laquelle il a rejoint l’agence digitale romande Virtua.
Il y est chargé du SEO, de l’optimisation du tracking et de la mise en place de Dashboards afin de suivre au plus près l’impact des prestations marketing sur les sites des clients.
Virtua est une agence digitale suisse basée à Morges qui évolue depuis plus de 15 ans dans l’accompagnement des marques dans la définition, la création et la mise en place de leurs activités et stratégies digitales.
Le thème de sa conférence : « Google m’a tuer ».

Conférence de Shani Brutsch, chargée de communication des Musées d’Art et d’Histoire de Genève

Written by Tappolet. Posted in Activités, Actualités, Conférences

Shani Brutsch2Titulaire d’un Master en sciences de la communication et des médias de l’Université de Genève (volée 2007), Shani Brutsch est chargée de communication au sein d’une équipe de cinq personnes qui gèrent la communication du Musée d’art et d’histoire, du Musée Rath, de la Maison Tavel, du Cabinet d’arts graphiques et de la Bibliothèque d’art et d’archéologie. Elle est chargée de promotion et, à ce titre, met en valeur les expositions temporaires ainsi que tous les évènements qui sont organisés ponctuellement dans l’institution.

Le thème de sa conférence: « Musées d’art et d’histoire de Genève: communication & publics« 

Conférence d’Olivier Carré le mercredi 16 mars

Written by Tappolet. Posted in Activités, Actualités, Conférences

WebrepublicConférence d’Olivier Carré, Senior Consultant SEA chez Webrepublic AG sur le thème: « Webrepublic: Where Creativity Meets Data »

Avec plus de 95 collaborateurs Webrepublic aide les entreprises à optimiser leur utilisation d’Internet en tant que canal de génération de leads, de publicité et de communication. En collaboration avec des conseillers clientèle et des développeurs, des spécialistes de tous les domaines requis (SEA, SEO, Display, YouTube, analyse web, réseaux sociaux) assurent le succès numérique de plus de 100 grandes et moyennes entreprises suisses et internationales. Les clients de Webrepublic sont notamment présents en Europe, aux Etats-Unis, en Russie, au Japon, en Corée du Sud et en Chine.

 
Après un Master en Marketing et Communication, Olivier Carré a travaillé en tant que Consultant Plurimedia pendant 5 en agence traditionnelle à Paris. Installé depuis 2 ans à Zürich, Olivier se consacre au développement de l’équipe francophone de Webrepublic, composée de 5 consultants SEA.

Conférence de Frédéric Hohl: mercredi 9 mars 2016

Written by Tappolet. Posted in Activités, Actualités, Conférences

Portraits GC 2009 (1)Frédéric Hohl est impliqué dans le monde touristique, hôtelier et événementiel depuis 1989. Sa grande spécialité est l’organisation de manifestations publiques et privées.

Directeur d’Expo.02 (l’Exposition Nationale Suisse), des Fêtes de Genève de 1997 à 2000, il a créé à Genève en 1989 le P’tit Music’Hohl à Genève, puis en avril 2000 sa propre entreprise d’organisation,
New Events Production SA (Nepsa). En 2008, il reprend la société de gestion de congrès Symporg SA. Frédéric a commencé sa carrière dans l’hôtellerie et la restauration, où il a dirigé dès 1991 l’Hôtel d’Angleterre, l’Hôtel Savoy, le P’tit Music’Hohl à Genève, ainsi que l’Hôtel Mirabeau à Crans Montana. Producteur de la Revue Genevoise de 2003 à 2008 et organisateur de l’Euro 2008 pour le Canton de Genève, il est aussi actif en politique comme député au Grand Conseil genevois, dans l’organisation, la production et les congrès.

Sa conférence portera sur: « L’organisation de la Fête des Vignerons 2019 à Vevey »

Conférence de Pierre Ruetschi: mercredi 2 mars 2016

Written by Tappolet. Posted in Activités, Actualités, Conférences

Capture d’écran 2015-05-05 à 10.24.46Conférence de Pierre Ruetschi mercredi 2 mars 2016, avec pour thème:

« Etrangers, Gothard, MAH. Des campagnes hors normes menées au canon »

Licencié en sciences politiques à l’Institut Universitaire de Hautes Etudes Internationales (HEI), Pierre Ruetschi débute son parcours journalistique à l’agence de presse Associated Presse à Berne. En 1984, il est engagé à la rubrique suisse de la Tribune de Genève. Il prendra rapidement la direction de l’équipe enquête et reportages, une activité qui l’entraîne aussi bien sur le terrain de l’actualité genevoise qu’à Berne ou à l’étranger pour de grands reportages.

A 33 ans, il devient rédacteur en chef adjoint avant d’être nommé en 1995 au poste de correspondant à Washington pour 24 Heures et la Tribune de Genève.

Les droits de retransmission de la Coupe du Monde de Football Explication d’un emballement médiatique sans précédent à partir d’une analyse comparative, par Matteo Ianni

Written by Tappolet. Posted in Mémoires de diplôme

Ianni MatteoSoutenance le 28 août 2015
« For The Game. For The World ». Le slogan de la FIFA résume, à lui seul, la philosophie de la plus grande fédération sportive internationale. L’ «ONU du football» resserrant, en effet, de plus en plus son emprise sur le football. Ainsi, la Coupe du Monde, soit une simple compétition sportive, est devenu une manifestation planétaire. De simple événement sportif, elle est parvenue au statut de manifestation réunissant le monde sans cadres économiques ou politiques. Là où les puristes y verront le simple amour d’un sport couplé à une passion du jeu qui dépasse le rationnel, les plus réalistes, eux, se focaliseront sur la stratégie bien comprise et adoptée par la FIFA aux fins d’universaliser le football, et ceci notamment grâce à l’apport de la télévision. Partant de ce dernier point, notre étude  repose sur les raisons de la croissance continue des ventes des droits télévisuels de la Coupe du Monde, et ceci nonobstant le contexte actuel de récession économique globale. Une problématique socio-économique qui souligne l’irrationalité provoquée par le football.

Stratégie de communication des marques horlogères à l’ère du numérique, par Morgane Godet

Written by Tappolet. Posted in Mémoires de diplôme

Godet MorganeSoutenance le 28 août 2015
Les marques horlogères ont mis du temps à s’installer sur Internet, de peur de détériorer leur image sur ce média. L’objectif de cette recherche était d’analyser la stratégie de communication de huit marques horlogères, qui sont Rolex, Vacheron Constantin, IWC, Hublot, Tag Heuer, Parmigiani, Patek Philippe et Audemars Piguet sur Internet. Leur site Internet ainsi que trois médias sociaux ont été choisis afin d’étudier le dynamisme et la réactivité de chaque marque.
En mettant en place cette étude, il était intéressant de mettre en concurrence ces marques horlogères afin de constater s’il existait une similarité ou une différence dans leur stratégie de communication.

La stratégie de diversification d’une marque de presse au-delà du Röstigraben, par Eva Hirschi

Written by Tappolet. Posted in Mémoires de diplôme

Hirschi EvaSoutenance le 27 août 2015

La théorie d’extension de marque : exemple de l’introduction en Suisse romande d’un produit d’information suisse alémanique
Dans le paysage médiatique, la Suisse constitue un marché particulier. La Confédération est marquée par une diversité linguistique, culturelle, mais aussi médiatique. Il existe peu de journaux à l’échelle extrarégionale ou nationale, et peu de titres sont présents conjointement dans plusieurs régions linguistiques. Pourtant, pour un média, s’étendre vers une autre région au sein d’un même pays semble être une suite logique dans le but d’élargir son public cible, d’augmenter le tirage et d’accroître les recettes publicitaires. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes intéressés à la question de recherche suivante : dans quelle mesure est-il possible d’introduire un produit de presse suisse alémanique en Suisse romande ? Nous avons travaillé avec l’exemple du magazine étudiant NZZ Campus, et pour répondre à notre question, nous avons mené une enquête quantitative via des questionnaires et une enquête qualitative via des entretiens avec des experts du domaine en journalisme et en communication.

Mesurer l’efficacité des campagnes digitales dans le secteur du luxe: Une estimation du Return On Engagement (ROE) des médias sociaux, par Maxime Gervasi

Written by Tappolet. Posted in Mémoires de diplôme

Gervasi MaximeSoutenance le 27 août 2015

Voltaire  disait,  en  1738,  «  il  n’y  a  pas  de  point  où  la  terre  se  lève  et  se  couche;  ou,  si  vous voulez,  chaque point est orient ou occident. Il est de même du luxe: ou il n’y en a point, ou il est partout ». Il semblerait qu’en ce XXIème  siècle, le luxe soit bel et bien partout. À un point tel que même les marques les plus prestigieuses et les plus exclusives se retrouvent à communiquer sur des canaux qu’elles ont longtemps refusé d’investir: les médias sociaux.
Aujourd’hui, il ne s’agit plus de savoir s’il faut ou non déployer une présence sur les médias sociaux pour les maisons de luxe. Aujourd’hui, il s’agit pour ces entreprises de pouvoir mesurer l’efficacité de  leur  marketing  digital.  C’est  ainsi  que  nous  avons  cherché  à  savoir  comment  les  marques  Bvlgari, Cartier et Piaget pouvaient estimer le Retour sur Engagement (ROE) de leurs actions, principalement sur  les  médias  sociaux, afin  d’optimiser leurs  campagnes  futures.  L’objectif  de  la  recherche  a  été double: d’une part nous avons établi une liste de Key Performance Indicators(KPI) qui permettent de mesurer l’efficacité des actions digitales d’une marque de luxe et, d’autre part, nous avons démontré qu’un  calcul  du  Retour  sur  Investissement  (ROI)  n’est  pas  suffisant  pour  mesurer  les  effets  des campagnes sur les médias sociaux.