Entre spontanéité et réflexivité : le dévoilement intime de la nouvelle génération sur Facebook, par Laura Monney.

Written by Virginie Zimmerli. Posted in Mémoires de diplôme

Capture d’écran 2014-09-18 à 10.51.13Soutenance le 3 septembre 2014

« J’y vais par réflexe en fait, j’ouvre Firefox et directement « clac » je vais sur Facebook pour checker tout de suite, voir si y a quelque chose de nouveau… » ! S’il s’agit d’une affirmation émise par J., 18 ans, le constat est généralisable puisque les jeunes sont encore très présents sur Facebook. Qu’y font-ils, que postent-ils et à qui s’adressent-ils ? Alors que bon nombre d’études d’usage ont déjà posé ces questions, ce travail s’intéresse quant à lui aux discours des acteurs sur cet usage. Autrement dit, il vise à saisir comment et plus largement pourquoi les jeunes exposent telles ou telles informations et mettent en avant par là-même leur intimité. Jugées trop spontanées et dangereuses par le discours médiatique, les pratiques d’exposition des jeunes ont été examinées dans ce travail afin de comprendre la part relative de réflexivité qui peut s’y trouver. La recherche de type qualitative comprend la conduite d’entretiens menés auprès de jeunes âgés entre 12 et 18 ans. Comment est-ce que les jeunes procèdent à leur dévoilement intime sur Facebook ? À cette question de départ, les discours des jeunes ne manqueront pas de mettre en exergue une dimension stratégique et parfois même paradoxales de la pratique.